Bibliographie sur la décroissance et des thèmes annexes

Décroissance

Charbonneau Bernard, Tristes campagnes, éd. Le Pas de côté, 2013 (246 pages, 15 euros).

Charbonneau Bernard, Le Feu vert, ré-éditions Parangon, 2008 (224 pages, 15 euros)

Cheynet Vincent, Le Choc de la décroissance, éd. le Seuil, Paris, 2008 (200 pages, 15 euros)

Cheynet V., Clementin B., Bernard M. (dir.), Objectif décroissance, éd. Parangon, Lyon, 2003 (222 pages, 13 euros)

Cornil Jean, Legros Bernard et Godinot Jean-Baptiste, La pertinence de l'escargot. En route vers la décroissance !, éditions Sang de la Terre, 2012 (136 pages, 10 euros)

Coudray Jean-Luc, L'Avenir est notre poubelle, éd. Sulliver, 2010 (14 euros)

Costa-Pardes Bernard et Ariès Paul, Apprendre à faire le vide, pour en finir avec le toujours plus, éd. Milan, 2009 (144 pages, 12,50 euros)

Bayon Denis, Flipo Fabrice et Schneider François, La décroissance : dix questions pour comprendre et débattre, éd. La Découverte, 2010 (254 pages, 10 euros)

Beavan Colin, No impact man, éd. Fleuve noir, 2010 (268 pages, 18,50 euros)

Besset Jean-Paul , Comment ne plus être progressiste sans devenir réactionnaire, éd. Fayard, Paris, 2005 (332 pages, 20 euros)

Besson-Girard Jean-Claude, Decrescendo Cantabile, éd. Parangon, Lyon, 2005 (170 pages, 13 euros)

Biagini Cédric, L’Emprise numérique, éd. l’Echappée, 2012 (448 pages, 14 euros)

Debry Jean-Luc, Le Cauchemar pavillonnaire, éd. L’échappée (157 pages, 12 euros)

Delobelle Bernard, Décroissance ou catastrophe ? La finitude en éducation au moment de la crise écologique, Zigues éditions, 2012 (255 pages, 19 euros)

Duverger Timothée, La décroissance, une idée pour demain, éd. Sang de la terre, Paris, 2011 (223 pages, 18 euros)

Flandin Laurent, Décroissance et Socialisme : le manifeste, 2012, malheureusement disponible uniquement sur Internet, sur le site www.lulu.com (112 pages, 6 euros)

Gadrey Jean, Adieu à la croissance, éd. Les petits matins, 2010 (192 pages, 15 euros)

Gébé, Tout s'allume, Paris, éd. Wombat, 2012 (56 pages, 13 euros)

Georgescu-Roegen Nicholas (traduction par J. Grinevald et I. Rens), La Décroissance, éd. Sang de la terre, reed. 2004 (250 pages)

Hartmut Rosa, Accélération, une critique sociale du temps, éd. La Découverte, 2010 (480 pages, 27,50 euros)

Haëntjens Jean, La Ville frugale, un modèle pour péparer l'après-pétrole, éd. FYP, 2012 (140 pages, 19,50 euros)

Jarrige François, Face au monstre mécanique, éd. Imho, 2009, 180 pages

Kempf Hervé, Comment les riches détruisent la planète, éd. Seuil, 2003 (14 euros)

Latouche Serge, Jacques Ellul – contre le totalitarisme technicien, éd Le Passager clandestin (107 pages, 8 euros)

Latouche Serge, Chroniques d’un objecteur de croissance, éd. Sang de la Terre 2012 (128 pages, 14,50 euros)

Latouche, Serge, Sortir de la société de consommation, éd. Les liens qui libèrent, 2010 (220 pages, 18 euros)

Latouche Serge et Harpagès Didier, Le temps de la décroissance, Thierry Magnier, 2010 (160 pages 9,80 euros)

Latouche Serge, Survivre au développement, éd. Mille et une nuit, Paris, 2004 (120 pages 2,5 euros)

Latouche Serge, Décoloniser l'imaginaire, Lyon, éd. Parangon, reed. 2005

Lavignotte Stéphane, La décroissance est-elle souhaitable ?, éd. textuel, 2010

Lavignotte Stéphane, Jacques Ellul, l'espérance d'abord, éd. Olivétan, 2012 (112 pages, 14,50 euros)

Leray Florence, Le négationnisme du réchauffement climatique en question !, Lyon, éd. Golias, 2011 (205 pages, 15 euros)

Leray Florence et Ariès Paul, Cohn-Bendit, l'imposture, éd. Max Milo, 2010 (256 pages, 17 euros)

Paquot Thierry, Introduction à Ivan Illich, éd. La Découverte, 2012 (126 pages, 10 euros)

Pallante Maurizio (traduit de l'italien par Nathalie Rose), La décroissance heureuse - la qualité de la vie ne dépend pas du PIB, éd. Nature et progrès, Belgique, 2011 (220 pages, 14,60 euros)

Ribault Nadine et Thierry, Les Sanctuaires de l’abîme. Chronique du désastre de Fukushima, Paris, éd. de l’Encyclopédie des nuisances, 2012 (135 pages, 15 euros)

Ridoux Nicolas , La décroissance pour tous, éd. Parangon, Lyon, 2006 (150 pages, 8 euros)

Roddier François, Thermodynamique de l'évolution, un essai de thermo-bio-sociologie, éd. Paroles, 2012 (19 euros)

Rognon Frédéric, Générations Ellul. Soixante héritiers de la pensée de Jacques Ellul, éd. Labor et Fides, 2012 (390 pages, 29 euros)

Tomjo, L'Enfer vert, éd. Badaboum, 2011 (128 pages, 5 euros)

Tolstoï Léon, Aux travailleurs : Où est l'issue ? Le grand crime, éd. Le Pas de côté, 2012 (125 pages, 9 euros)

Ouvrages collectif :

Sous la dir. d’Agnès Sinaï, Penser la décroissance. Politiques de l’Anthropocène, Presses de la fondation nationale des sciences politiques, 2013 (210 pages, 14 €)

La saturation des mondes, Entropia n°14, éd. Parangon/Vs, 2013 (222 pages, 18 euros).

Décroissance versus développement - Débats pour la suite du monde, éd. écosociété, Montréal, 2011 (238 pages, 20 euros)

Chaos capitaliste ou décroissance libertaire, supplément du n°1575 (3-9 décembre 2009) du Monde libertaire

Pour une politique de décroissance, direction Baptiste Mylondo, éd. Golias, Lyon, 2007 (12 euros)

Les Luddites en France, coordonné par Cédric Biagini, éd. L'échappée, 2010 (320 pages, 22 euros)

Critique du développement

Accardo Alain, Le petit Bourgeois Gentilhomme, éd. Labor 2003 (95 pages)

Latouche Serge (dir.), Défaire le développement, refaire le monde, (acte du colloque de la La ligne d'Horizon ), éd. L’Aventurine, 2003 (19 euros)

Rahnema Majid, Quand la misère chasse la pauvreté, éd. Fayard/actes sud, Paris, 2003 (332 pages)

Wackernagel Mathis , Rees Latouche Serge, Notre empreinte écologique, éd. Ecosociété, 1999 (216 pages)

Pétrole et civilisation

Cochet Yves, Pétrole apocalypse, éd. Fayard, Paris, 2005 (274 pages, 19 euros)

Diamond Jared, Effondrement, comment les sociétés décident de leur disparation ou de leur survie, éd. Gallimard, 2006 (700 pages)

Fourastié Jean, Les Trentes Glorieuses, éd. Fayard, Paris, 1979, réed. Ed. Pluriel 2004

Gras Alain, Fragilité de la puissance, éd. Fayard, Paris, 2003 (310 pages)

Hedges, Chris, L’Empire de l’illusion, éd. Lux (270 pages, 20 euros)

Heinberg Richard, Pétrole, la fête est finie !, Ed. Demi-Lune, traduit de l'anglais en 2008 (20 euros)

Jancovici Jean-Marc , GrandJean Alain, Le plein s'il vous plait, éd. le Seuil, 2006 (185 pages)

Kunstler James Howard, La fin du pétrole, éd. Plon, Paris, 2005

Leray Florence, Le négationnisme climatique, éd. Golias, 2011 (205 pages, 15 euros)

Lorius Claude et Carpentier Laurent, Voyage dans l'anthropocène, éd. Actes sud, 2011 (200 pages, 19,80 euros)

Montany  Xavier, L'or noir du Nigeria, traduit du catalan par R. Monnand, éd. Agone, 2012 (230 pages, 13 euros)

Wingert Jean-Luc, La vie après le pétrole, Autrement, Paris, 2005 (238 pages, 19 euros)

Publicité

(Voir bibliographie de Casseurs de pub)

Bibliographie anglophone :

Goodell Jeff, Big Coal: The Dirty Secret Behind America's Energy Future

Heinberg Richard, Powerdown

Heinberg Richard, The Party's Over

 

« Celui qui
croit que la croissance peut être infinie dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste. »
Kenneth Boulding (1910-1993), président de l'American Economic Association.

Recevoir les infos
Casseurs de pub
La Décroissance :


En kiosque 3 €

Accueil

Historique

Colloques

Bêtisier du développement durable

Insultes

Institut

Les cahiers de l'IEESDS

Contact

Les textes et visuels de decroissance.org ne peuvent être reproduits sans autorisation préalable.